FAIL (the browser should render some flash content, not this).

 Site d'alerte

Thumbnail image

Cette carte vous indique les catastrophes naturelles en temps réel !  .

 



 

  

en ligne

Nous avons 36 invités en ligne
AAIP
Faites un Don
PDF Envoyer

Que vous soyez particulier, professionnel, chef d’entreprise, association, collectivité ou autre, Vous avez un projet, une suggestion, vous souhaitez investir, vous investir

CONTACTEZ-NOUS !

AAIP Centre de secours Quartier Chantre 26320 Saint Marcel Les Valence

  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


 

 

Thumbnail image

Mise à jour le Mardi, 21 Février 2017 16:31
 
Cyclones 2017
PDF Envoyer

Saison 2017

Selon les prévisions de la NOAA, l'activité cyclonique a 45% de chance d'être supérieure à la normale, 35% d'être proche de la normale et 20% d'être en dessous de la normale. En termes de nombre de système baptisé, le scénario privilégié par les prévisionnistes de la NOAA et de 11 à 17, dont 5 à 9 atteindraient le stade de cyclone tropical, incluant 2 à 4 cyclones intenses ou très intenses (Cat.3-4-5). La moyenne par saison est de 12 systèmes baptisés dont 6 deviennent des cyclones (incluant 3 cyclones intenses ou très intenses). Pour rappel, la saison des ouragans 2017 a déjà débuté avec la tempête tropicale ARLENE dont la cyclogenèse a eu lieu au cours du mois d'avril, ce qui est extrêmement rare.

image: http://www.cycloneoi.com/medias/images/previsions-cyclonique-saison-ouragans-2017.png

 

Read more at http://www.cycloneoi.com/archives-blog/cyclone/les-previsions-de-la-noaa-pour-la-saison-des-ouragans-2017.html#HAloWFjqbPtCxBOb.99

Mise à jour le Vendredi, 26 Mai 2017 16:07
 
Matthew du 4 octobre au 4 novembre 2016
PDF Envoyer

Cette opération est le fruit du travail d'un collectif d'associations AAIP PICA PHN PMH

L’ouragan Matthew, le plus violent à frapper les Caraïbes depuis près de dix ans, laisse derrière lui Haïti dévasté, particulièrement la région de Grand’Anse, qui était considérée comme fournissant la majeure partie alimentaire du pays. Les autorités haïtiennes craignent en plus d’une recrudescence de l’épidémie de choléra, une vaste famine. Les équipes d’AAIP et de nos partenaires déploient l’aide d’urgence à la population, mais les conditions sont difficiles et des fonds supplémentaires sont nécessaires.

Notre action se présente avec deux axes de travail :

  •  La santé ; sur site choisi, mise en place d’un partenariat avec les ONG comme Médecin du Monde. Nous développons une structure médicale mobile dans l’ensemble de la région de Jérémie, Dame Marie, Jérémie, les Abricots. À ce jour encore plusieurs centaines de personnes n’ont toujours pas accès aux soins. Nos équipes découvrent chaque jour des blessés et particulièrement des enfants dont leur avenir est incertain.
  •  L’accès à l’eau potable par la gestion de deux unités de potabilisation avec un roulement permettant de faire un peu de stock dans les villages isolés. Ces unités seront laissées sur place après notre retour. Une journée sera consacrée au choix et à la formation d’une équipe de gestion haïtienne.

2

35

68

47

Mise à jour le Samedi, 11 Février 2017 16:54
 
Bénin 30 octobre 6 novembre 2016
PDF Envoyer

 

COMPTE RENDU FORMATIONS

GESTION OPERATIONNELLE ET COMMANDEMENT (GOC 2/3)

&
SECOURS AQUATIQUES (SAV)

DU 30 OCTOBRE AU 6 NOVEMBRE 2016

EQUIPE PEDAGOGIQUE

RELATION ADMINISTRATIVE :

Claude LETT

GESTION OPERATIONNELLE ET COMMANDEMENT :

Jean-Marc CHESNET : Didier BAYON

SECOURS AQUATIQUES :

David MAURIN : Bernard CINI

 

Départ samedi 30 octobre pour Bernard, Jean-Marc et David avec la Royal Air Maroc

Malgré quelques déboires sur le trajet à cause de la circulation dense et surtout de l’arrivée tardive à l’aéroport pour l’embarquement, les bagages sont enfin enregistrés.

Arrivés à Casablanca, les bagages sont transférés sous notre nez mais nous étions derrière les vitres du terminal et ce que l'on voit sort du réel, une valise tombe sur le tarmac et, c’est une de nos valises. Nous tapions à la vitre blindée et bien sur personne n’entendait, heureusement tout est rentré dans l’ordre quand le chauffeur a remarqué dans son rétro une valise à terre.

Atterrissage à Cotonou à 5h du matin, Lazare est au rendez-vous, puis nous profitons de la journée du dimanche pour faire le tour des infrastructures que nous allons utiliser pour le stage SAV. Ce qui nous permettra de trouver un site sur l'océan plus adapté quelques centaines de mètres plus à l'ouest que la plage d'Obama Beach.

Mise à jour le Vendredi, 14 Avril 2017 16:26